Aller au contenu principal

COVID 19 : POINT SUR LA SITUATION

Jeudi 25 novembre 2021 :

Gestes barrières

  • Le port du masque sera de nouveau obligatoire dans les lieux publics clos, y compris ceux soumis au « pass sanitaire » à compter du vendredi 26 novembre. Par ailleurs, les préfets seront habilités à rendre obligatoire le port du masque en extérieur.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

 

Éducation

  • Dans les écoles primaires uniquement : lorsqu’un élève sera positif dans une classe, tous les élèves de la classe devront se faire tester dans les 24h. Les élèves positifs devront s’isoler ; les élèves négatifs pourront revenir en classe.  Les modalités de dépistage seront précisées ultérieurement.

Lors de son allocution du 9 novembre 2021, le président Emmanuel Macron a appelé les Français qui ne sont pas encore vaccinés à le faire et fait plusieurs annonce relative à la situation sanitaire :

  • à compter du 15 décembre, les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen devront avoir fait leur rappel pour que leur pass sanitaire reste valide ;
  • la campagne de rappel sera élargie début décembre aux Français de 50 à 64 ans ;
  • le port du masque est de nouveau obligatoire à l'école élémentaire depuis le lundi 15 novembre dans toute la France.

Éducation

Depuis le lundi 15 novembre, tous les départements sont au niveau 2 / jaune du protocole sanitaire, avec de nouveau le port du masque obligatoire pour tous les élèves de l'école élémentaire.

Depuis le lundi 4 octobre 2021, il était de niveau 1 / niveau vert dans les départements dont le taux d’incidence a été inférieur au seuil de 50 pour 100 000 habitants sur une période de 5 jours consécutifs.

Le protocole de niveau 2 continuait en revanche de s’appliquer dans les départements dont la liste (accessible ici) est annexée au décret du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire.

« Pass sanitaire »

  • Le « pass sanitaire » est obligatoire dans tous les départements pour accéder à certains lieux, établissements ou événements, en intérieur ou en extérieur, sans notion de jauge, tels que les cinémas, les musées, les cafés, les restaurants, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux (sauf en cas d'urgence) ;
  • À compter du 15 décembre, les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen devront avoir fait leur rappel pour que leur pass sanitaire reste valide ;
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux sont également concernés ;
  • Le « pass sanitaire » est obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans ;
  • Les autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé sont à nouveau reconnus comme preuve pour le « pass sanitaire ».

Vaccination

  • La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles).
  • La vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition et aux adolescents de 12 à 17 ans compris.
  • Une injection de rappel est recommandée pour les personnes de 65 ans, les personnes présentant des comorbidités, les personnes immunodéprimées, les professionnels qui prennent en charge ces personnes fragiles ainsi que leur entourage.

Tests

  • Les tests RT-PCR et antigéniques ne sont plus systématiquement pris en charge par l’Assurance maladie. Les tests réalisés en vue d’obtenir un « pass sanitaire » deviennent payants (lire Fin de la gratuité systématique des tests Covid-19) ;
  • Les autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé sont à nouveau reconnus comme preuve pour le « pass sanitaire ».

Outre-mer

  • Dans les territoires d’Outre-mer, des règles spécifiques adaptées à la situation de chaque territoire et notamment à la diffusion des variants sont mises en place. 
  • En Nouvelle-Calédonie, un confinement adapté demeure en vigueur jusqu’au 14 novembre inclus et le couvre-feu est prolongé de 22h à 5h du matin.

Evolution dans le département du Lot et Garonne - Passage au niveau 2/ jaune :

 

  • Impose le port du masque en intérieur pour tous les personnels ainsi que pour les élèves à compter de l'école élémentaire (droit commun en extérieur).
  • Limitation du brassage par niveau obligatoire.
  • Désinfection des surfaces les plus fréquemment touchées plusieurs fois par jour et des tables du réfectoire après chaque service.
  • Activités physiques et sportives autorisées en extérieur ainsi qu'en intérieur. En intérieur, abscence de sports de contact et distanciation adaptée selon la pratique sportive.

 


Le décret n°2021-1298 publié ce jour et qui entrera en vigueur le lundi 11 octobre 2021 place le département du Lot-et-Garonne au niveau 1 / niveau vert du cadre sanitaire.

Le passage au niveau 1 / niveau vert permet de lever l'obligation du port du masque pour les élèves des écoles élémentaires tant dans les espaces clos que dans les espaces extérieurs des établissements. Les règles relatives au port du masque par les adultes sont en revanche inchangées.

 

Mesures nationales : Point de la situation ici

« Pass sanitaire »

  • Le « pass sanitaire » est obligatoire pour accéder à certains lieux, établissements ou événements, en intérieur ou en extérieur, sans notion de jauge, tels que les cinémas, les musées, les cafés, les restaurants, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux (sauf en cas d'urgence) ;
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux sont également concernés ;
  • À compter du 8 septembre, le pass sanitaire ne sera plus obligatoire dans les centres commerciaux des départements où le taux d’incidence est inférieur à 200 / 100 000 et en décroissance continue depuis au moins 7 jours.

De nouvelles mesures permettant de faire face à la reprise de l'épidémie sur l'ensemble du territoire sont mises en place :

Éducation

Une rentrée la plus normale possible qui s’effectuera en 100% présentiel pour la totalité des élèves et étudiants :

Extension du « pass sanitaire »

  • Le « pass sanitaire » est obligatoire pour accèder à certains lieux, établissements ou événements, en intérieur ou en extérieur, sans notion de jauge, tels que les cinémas, les musées, les cafés, les restaurants, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux (sauf en cas d'urgence) ;
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interregionaux sont également concernés.

Vaccination

  • La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles). Des contrôles seront opérés à partir du 15 septembre 2021.
  • La vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition et aux adolescents de 12 à 17 ans compris.
  • Une dose de rappel est recommandée pour les personnes de 65 ans et plus ainsi que celles qui présentent des comorbidités à risque de formes graves de Covid-19 (avis de la Haute Autorité de Santé).
  • Une campagne de rappel de vaccination aura lieu à partir de mi-septembre pour les résidents des Ehpad et des unités de soins de longue durée (USLD), les personnes de plus de 80 ans vivant à leur domicile et celles qui présentent un très haut risque de forme grave de Covid-19, ainsi que les personnes immunodéprimées.

Outre-mer

  • L’état d'urgence sanitaire a été décrété sur les territoires de la Guadeloupe, de Polynésie, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de la Martinique et de La Réunion.
  • Face à la dégradation de la situation en Guadeloupe, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin, en Martinique, en Polynésie et à La Réunion, les préfets, en accord avec le Gouvernement, ont décidé de renforcer les mesures permettant de freiner la progression de l’épidémie.
  • Ainsi, la rentrée scolaire est repoussée au 13 septembre 2021 dans les Antilles (Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélémy) et les zones rouges de la Guyane.

     

    À partir du 9 août, le pass sanitaire est obligatoire pour accèder à certains lieux, établissements ou événements, en intérieur ou en extérieur, sans notion de jauge, tels que les cinémas, les musées, les cafés, les restaurants, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux (sauf en cas d'urgence). Les déplacements de longue distance par transports publics interregionaux sont également concernés.

    Aller vers la vaccination de tous les Français

    • La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles). Des contrôles seront opérés à partir du 15 septembre.
    • Des campagnes spécifiques de vaccination seront mises en place pour les collégiens, lycéens et étudiants à la rentrée.
    • Une campagne de rappel sera instaurée pour les premiers Français vaccinés dès les premiers jours de septembre.
    • Les tests PCR seront rendus payants à l’automne sauf en cas de prescription médicale.

    Un Français sur deux est désormais complètement vacciné.

    Extension du pass sanitaire à plusieurs lieux accueillant du public :

    • 21 juillet : tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes ;
    • début août : cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance.


    L’évolution positive de la situation sanitaire mène à la fin des dernières restrictions en vigueur, mais pas de la vigilance.

    Le département des Landes, où le variant Delta est apparu en premier en France, maintient les limitations une semaine de plus, jusqu'au 6 juillet.

    Concernant la vaccination, le nouvel objectif à la fin août est de 40 millions de primo-vaccinés, 35 millions de personnes complètement vaccinées et 85 % des plus de 50 ans ou de personnes atteintes de comorbidités vaccinés.

    L’évolution positive de la situation sanitaire mène à l’adaptation de certaines mesures restrictives. Le couvre-feu a été levé et la fin du port du masque en extérieur décrété (sauf exceptions : regroupements, files d’attente, marchés, stades…).

    Un calendrier de réouvertures avec des protocoles sanitaires dédiés a été annoncé pour le monde de la nuit et de l'événementiel :

    • les festivals et concerts debout ont repris depuis le 30 juin ;

    • les discothèques pourront rouvrir à partir du 9 juillet.

    Ces réouvertures marquent la fin de certaines des dernières restrictions en vigueur, mais pas de la vigilance. 

     

     

    Ce qui change au 17 Juin 2021 

    Une évolution positive de la situation sanitaire mène à l’adaptation de certaines mesures restrictives :

    • fin du port du masque en extérieur sauf exceptions (regroupements, files d’attente, marchés, stades…). Les arrêtés préfectoraux sur le port du masque seront modifiés dès le jeudi 17 juin. Le port du masque dans les milieux clos reste obligatoire (entreprises, magasins, transports…) ;
    • levée du couvre-feu à 23h00 dès le dimanche 20 juin ;
    • les jauges pour l’accueil du public sont maintenues jusqu’au 30 juin. Les précisions quant aux nouvelles règles à compter du 1er juillet seront annoncées la semaine prochaine.


    En revanche :

    • le protocole sanitaire mis en place pour la Fête de la musique est maintenu, les concerts spontanés restent interdits pour éviter les regroupements sur la voie publique ;
    • augmentation du criblage et séquençage pour le variant indien de la maladie ;
    • contrôle aux frontières renforcé dans les aéroports.

    Ce qui change au 9 Juin 2021 : couvre feu à 23h

    • réouverture des cafés et restaurants en intérieur ;
    • réouverture des salles de sport et des piscines ;
    • assouplissement du télétravail ;
    • réouverture des flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

     

    Attestations téléchargeables ici

    Ce qui change au 19 Mai 2021 :

    Un certain nombre de restrictions sont allégées :

    • couvre-feu décalé à 21h ;
    • terrasses : 50% de la capacité, tables de 6 personnes maximum ;
    • commerces, marchés couverts : 8 m² par client ;
    • musées : 8 m² par visiteur ;
    • cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 35% de l'effectif, jusqu'à 800 personnes par salle ;
    • télétravail maintenu ;
    • rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
    • bibliothèques : 1 siège sur deux ;
    • parcs zoologiques en plein air : 50% de l'effectif ;
    • lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 3, en quinconce entre chaque rangée ;
    • cérémonies funéraires : 50 personnes ;
    • enseignement supérieur : 50% de l'effectif ;
    • casinos : 35% de l'effectif ;
    • danse : reprise pour les mineurs ;
    • activités sportives de plein air : 10 personnes, uniquement sans contact ;
    • compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 50 personnes, uniquement sans contact ;
    • établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) :
      • pour les spectateurs : 35% de l'effectif, jusqu'à 1 000 personnes (assises, pas debout) ;
      • pour les pratiquants : publics prioritaires comme les scolaires ;
    • thermalisme : 50% de l'effectif ;
    • reprise des festivals de plein air assis : jauge de 35% jusqu'à 1 000 personnes.