Aller au contenu principal

ACTUALITÉS CORONAVIRUS : Informations sur les mesures nationales.

RE CONFINEMENT NATIONAL

 

Nouvelle attestation de déplacement "mesures renforcées" à télécharger ici

 

Adapter son quotidien

Informations sur les mesures nationales

  • Entre 19h et 6h (couvre-feu), partout sur le territoire, obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements.
  • Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.
  • Les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

Par ailleurs, les contrôles sont renforcés sur la voie publique pour limiter les rassemblements et encadrer la consommation d’alcool.

Concernant les commerces autorisés à ouvrir :

  • Seuls ceux vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir, auxquels s’ajoutent les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers, afin de réduire les contacts dans les lieux clos. 

Illustration : Service d'information du Gouvernement

Éducation

Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées pendant 3 semaines à partir du lundi 5 avril 2021.

Concernant les écoles : 

Aptation du calendrier pour préserver l’apprentissage, comme suit :

  • Semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
  • Semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pour 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
  • Semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
  • Semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.


Concernant les universités : elles continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine.

Hôpitaux

Des renforts supplémentaires seront appelés dans les prochains jours afin de permettre l’augmentation des capacités d’accueil dans les services de réanimation (réserve sanitaire, réserve militaire, étudiants, personnels à la retraite). L'objectif est d'atteindre 10 000 lits disponibles dans les services de réanimation.

Aides aux salariés

  • Le droit au dispositif de chômage partiel pour les parents dans l’obligation de rester à domicile pour garder leurs enfants est réactivé ;
  • Tous les dispositifs économiques de soutien en vigueur sont prolongés.

Travail

Le télétravail doit être systématisé partout où il est possible.

Dans le cadre du renforcement des mesures sanitaires, le protocole national en entreprise est mis à jour :

  • En demandant aux employeurs des 16 départements soumis à de nouvelles restrictions de définir des plans d'action pour réduire au maximum le temps de présence sur site des salariés qui peuvent télétravailler ;
  • En mettant en place, dans la mesure du possible, des paniers repas à emporter et à consommer sur le poste de travail pour tout ou partie des salariés ;
  • En déjeunant seul, en laissant une place vide en face de soi, et en respectant strictement la règle de distanciation de 2 mètres entre chaque personne ;
  • En adaptant systématiquement les plages horaires d'ouverture pour la restauration collective afin de limiter au maximum le nombre de personnes présentes sur place au même moment ;
  • En limitant autant que possible les situations de covoiturage et, si cela est indispensable, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque ;
  • En rappelant à leurs salariés les règles applicables quant à l’isolement des cas contacts et symptomatiques ainsi que la possibilité de se déclarer sur declareameli.fr dès l’apparition des symptômes, pour bénéficier d’un arrêt de travail. http://declareameli.fr

Personnes âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en Ehpad et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)

Les commerces ont repris leurs activités le 28 novembre dernier tout comme les auto-écoles, les agents immobiliers et les services à domicile avec un protocole sanitaire strict. La mise en place du couvre-feu impose cependant une fermeture à 18h00 pour l’ensemble de ces établissements.

Depuis le 1er février, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000 mètres carrés sont fermés par mesure de précaution.

Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.
 

Activités culturelles

Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs. C’est également le cas pour les bars et les restaurants.

S’agissant des stations de sport d’hiver, la circulation épidémique ne permet pas d’envisager une réouverture.
 

Lieux de culte

Les offices dans les lieux de culte sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.
 

Déplacements internationaux et dans les Outre-mer

Compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la Covid-19, depuis le dimanche 31 janvier, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sera interdite, sauf motif impérieux. 

Les entrées en France, y compris pour l’Union européenne, seront conditionnées à la présentation d’un test PCR négatif. 

Les déplacements dans les Outre-mer seront autorisés uniquement sur motif impérieux.

Pour plus d’information sur vos déplacements à l’étranger : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/je-pars-a-l-etranger/

 

Les dispositions à prendre pour respecter le couvre-feu entre 19h et 6h

Attestations, dérogations, commerces, gardes d’enfants, scolarité… retrouvez toutes les dispositions à prendre pour respecter la mesures du couvre-feu actuellement en vigueur sur tout le territoire de 19h à 6h du matin.

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les gestes barrières sont moins bien appliqués où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Pour tout déplacement entre 19h et 6h, chacun doit se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire avec les documents qui permettront de justifier ce déplacement :

Il est possible de télécharger ou remplir en ligne l’attestation sur :


 le site du Gouvernement
 le site du ministère de l’Intérieur
 l’application TousAnticovid
 ou la recopier sur papier libre.

Des dérogations sont prévues pour :

pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple), se rendre chez le médecin, pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple), se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital, pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi), pour motif impérieux, pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants, pour se rendre auprès d’un proche dépendant, pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant, pour convocation judiciaire ou administrative, pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative, pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.

Il convient de se munir :

  • D’une attestation de déplacement dérogatoire durant les horaires du couvre-feu, de tout justificatif attestant du motif dérogatoire de son déplacement + d’une pièce d’identité.

En cas de déplacement dérogatoire lié à un motif professionnel (pour se rendre ou revenir de son travail notamment :)

Il convient de se munir :

  • Du justificatif de déplacement professionnel signé par son employeur + d’une pièce d’identité.

En cas de déplacement dérogatoire lié à un motif scolaire (pour rentrer de son école ou pour aller chercher son enfant à l’école notamment),

Il convient de se munir :

  • Du justificatif de déplacement scolaire comportant le cachet de l’établissement scolaire,et d’une pièce d’identité.

Les dispositions à prendre lors du couvre-feu

1- Pour les commerces
 Les commerces et établissements de services à la personne doivent fermer à 19 heures, y compris pour leur activité de vente à emporter ;
 Les livraisons à domicile restent possibles. Les restaurants, pizzerias, etc. peuvent donc continuer à faire livrer les commandes, mais ne peuvent plus vendre à emporter après 19 heures.

2- Pour la garde d’enfants, l’enseignement et la formation
L’avancée du couvre-feu ne remet pas en cause la possibilité pour les structures qui accueillent des activités de garde d’enfant, scolaires, péri-scolaires ou de formation professionnelle de continuer à accueillir leur public habituel au-delà de 19 heures, ni à ce public de rentrer chez lui, y compris en moyens de transports collectifs, en se munissant d’une attestation de déplacement ou d’un justificatif de déplacement scolaire.

 En revanche, les activités extrascolaires, en plein air ou en salle, doivent cesser à 19 heures.

3- Pour les activités de plein air, les activités extrascolaires et les activités sportives
Les activités de loisirs en plein air doivent cesser à 19 heures, qu’elles s’exercent sur la voie publique (promenade ou sport), en milieu naturel (promenade, sport, chasse, pêche, etc.) ou en établissement de plein air.

Il n’est pas possible de se promener après 19 heures, même dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi.

Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

 

Mesures précédentes

 

Les principales annonces de Jean Castex du Jeudi 18 Mars

Jean Castex a annoncé un confinement dans 16 départements. 

Le Premier ministre a pris la parole jeudi 18 mars 2021 pour une conférence de presse très attendue. Dans son discours, il a annoncé un confinement dans les départements de l'Île-de-France, des Hauts-de-France ainsi que dans l'Eure, la Seine-Maritime et les Alpes Maritimes. Ce confinement est établi pour l'ensemble de la semaine, contrairement au confinement le week-end instauré dans certains départements jusqu'à présent. "Dans ces territoires, de nouvelles mesures de freinage massives de l’épidémie y interviendront à compter de ce vendredi soir minuit, et pour 4 semaines", a indiqué Jean Castex.

Le couvre-feu est assoupli dans le reste de la France. Il débutera à 19h dans toute la France samedi 20 mars au lieu de 18h aujourd'hui.

La vaccination avec AstraZeneca va reprendre. La campagne de vaccination avec AstraZeneca reprendra dès vendredi après-midi. "Demain matin, la Haute autorité de santé, qui est chargée dans notre pays de formuler les indications de tel ou tel vaccin, actualisera sa recommandation s’agissant du vaccin AstraZeneca", a indiqué Jean Castex après que l'Agence européenne du Médicament (EMA) a confirmé que le vaccin "sûr, sans danger" et qu'il n'y avait "aucune preuve de risques liée à certains lots". Assurant qu'il se ferait lui-même vacciner avec AstraZeneca, Jean Castex a maintenu le cap : "Grâce aux livraisons qui arrivent, nous tiendrons les objectifs que nous nous sommes fixés : 10 millions de personnes vaccinées d'ici mi-avril, 20 millions de personnes d’ici mi-mai, 30 millions d’ici mai-juin", a confirmé le Premier ministre. "Nous avons une perspective désormais, elle s'appelle la vaccination [...]. Nous avons presque terminé la vaccination dans les Ehpad, la campagne de vaccination avance, mais a été retardée."

 

Mesures précédentes :

 

À Mayotte, dans les Alpes-Maritimes, dans l’agglomération de Dunkerque et dans le Pas-de-Calais, des confinements locaux ont été mis en place.

Le 4 mars 2021, le Premier ministre a annoncé la mise en place d’une surveillance renforcée dans 3 nouveaux départements (10, 02, 05). Ces derniers s'ajoutent aux 20 autres (06, 13, 26, 28, 54, 57, 59, 60, 62, 69, 75, 77, 78, 80, 83, 91, 92, 93, 94, 95), déjà placés sous surveillance renforcée depuis le 25 février.

L'obligation du port du masque sera étendue à toutes les zones urbaines de ces départements où elle ne s'applique pas encore. Les préfets sont également invités à interdire ou réglementer l'accès à certains sites très fréquentés pendant les week-ends.

A partir du dimanche 31 janvier, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sont interdites, sauf motif impérieux. Les entrées en France, y compris pour l’Union européenne, sont conditionnées à la présentation d’un test PCR négatif. Les déplacements dans les Outre-mer sont autorisés uniquement sur motif impérieux.

A compter du 1er février, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000 mètres carrés seront fermés par mesure de précaution.

Le 14 janvier 2021 le Premier ministre a annoncé l’avancée du couvre-feu de 20h00 à 18h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier 2021 pour une durée minimum de 15 jours.

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Les sorties et déplacements sans attestation dérogatoire sont donc interdits de 18h00 à 06h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3 750 € en cas de récidive.

Par ailleurs, compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la COVID-19 le flux transfrontalier sera réduit. A compter du lundi 18 janvier 2021, les voyageurs venant d’un pays tiers à l’Union Européenne devront présenter un test PCR négatif pour pénétrer sur le territoire national et s’engager sur l’honneur à respecter une septaine.

Dans les rares pays où la réalisation d’un test PCR est impossible, un système de dépistage à l’arrivée sera mis en place avec septaine obligatoire dans un lieu d’hébergement validé par les autorités publiques.

Les attestations : téléchargeables ici

 

Mesures précédentes :

 

15 décembre : Fin du confinement strict et mise en place d’un couvre-feu de 20h00 à 6h00

Le 10 décembre, le Premier ministre Jean Castex a annoncé les étapes de l'assouplissement du confinement, et de la mise en place du couvre-feu :

15 décembre : Fin du confinement strict et mise en place d’un couvre-feu de 20h00 à 6h00 :

Attestation  de couvre feu téléchargeable ici

  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés ;
  • Instauration d’un couvre-feu de 20h00 à 06h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 décembre ;
  • Prolongation pendant 3 semaines de la fermeture des lieux accueillants du public (salles de cinéma, théâtre, musée). Possibilité de réouverture le 7 janvier 2021.
  • Interdiction des rassemblements sur la voie publique.

Le non-respect du couvre-feu entrainera :

  • Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros passible de 6 mois d'emprisonnement.

La situation sanitaire continue de se dégrader en France et le virus est toujours dangereux pour nous et nos proches. Il est impératif de rester vigilant face à l’épidémie de la Covid-19.

20 janvier : Nouvelles ouvertures si les conditions sanitaires le permettent

Ouverture des salles de sport et des restaurants ;

  • Reprise des cours en présentiel pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent, reprise des cours en présentiel dans les universités 15 jours plus tard ;
  • Possible réouverture des stations de ski courant janvier.

 

Le 24 novembre le président de la République a annoncé les étapes progressives de l'assouplissement du confinement : 28 novembre : Allègement du confinement
 

Les déplacements resteront interdits sauf dans les cas prévus par les attestations dérogatoires.

A compter du 28 novembre l’activité physique et les balades seront autorisées dans un périmètre de 20 kilomètres et pour une durée maximum de 03h00.

L’autorisation des déplacements dans un rayon de 20 km ne s’applique qu’à des activités sportives et en extérieur et ne vise pas à faciliter les visites aux amis et à la famille.

Les commerces et services à domicile dits non-essentiels pourront reprendre dans des conditions sanitaires strictes jusqu’à 21h00.

Education

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.

La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

Les formations et concours font aussi l’objet de dérogation.

Concernant l’enseignement supérieur, l’ensemble des cours magistraux et travaux dirigés restent en distanciel sauf exception pour certains travaux pratiques. L’accès aux bibliothèques universitaires est possible. Les restaurants universitaires ne pourront que faire de la vente à emporter.

Personne âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées pendant le confinement dans le strict respect des mesures barrières.

Travail

Le télétravail est obligatoire à 100 % partout où il est possible.

Cependant, contrairement au confinement de mars le secteur du bâtiment et des travaux publics ainsi que les usines et les exploitations agricoles peuvent poursuivre leur activité.

Les bureaux de poste et les guichets de service publics restent également ouverts.

Commerces et établissements recevant du public (ERP) :

Compte tenu de l’évolution positive de la situation sanitaire, l’ensemble des commerces qui étaient fermés, quelle que soit leur taille, pourront rouvrir samedi 28 novembre.

Cette réouverture devra se faire dans le respect d’un protocole sanitaire renforcé, fruit des concertations qui ont eu lieu ces dernières semaines avec les représentants des professionnels, et qui prévoit une augmentation de la jauge de densité (8 mètres carré pour une personne) pour l’accueil du public, alignée sur les pratiques de nos voisins.

En plus de ces règles, les commerces devront fermer à 21H au plus tard, sur l’ensemble du territoire national, afin de limiter les déplacements et regroupements en soirée. Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche seront élargies.

Les auto-écoles pourront reprendre leur activité de préparation aux épreuves pratiques du permis de conduire, dans le respect du protocole sanitaire qu’elles appliquaient jusqu’ici. La préparation des épreuves théoriques continuera de se faire à distance.

La reprise des visites immobilières sera autorisée, pour les professionnels comme les particuliers, dans le respect du protocole sanitaire applicable.

De même que les services à domicile, là aussi dans le respect des règles sanitaires applicables.

Activités culturelles

Dès samedi, les commerces culturels, que ce soit les librairies, les disquaires, les galeries d’art, les magasins d’instruments de musique, pourront rouvrir, comme tous les autres commerces.

A compter de samedi également, les bibliothèques et les archives seront de nouveau accessibles au public.

A partir du 15 décembre, sous réserve de l’évolution positive de la situation sanitaire, les musées, les cinémas et les salles de théâtre pourront rouvrir, dans le respect de protocoles sanitaires stricts.

Lieux de culte

Les offices dans les lieux de cultes seront à nouveau permis à partir du 28 novembre, dans la limite de 30 personnes. Les cimetières ne sont pas fermés.

Déplacements internationaux

Si les frontières avec l’Union Européenne restent ouvertes, sauf exception les frontières extérieures sont fermées. Les Français de l’étrangers restent bien sûr libres de regagner le territoire national.

Un test négatif de moins de 72h est obligatoire pour entrer sur le territoire. Par ailleurs dans les ports et les aéroports des tests rapides seront déployés pour toutes les arrivées.

A partir du 15 décembre, les déplacements vers l’étranger seront possibles. Compte tenu de l’évolution rapide de la pandémie dans le monde, il sera indispensable de se tenir informé avant d’envisager tout déplacement, en consultant les conseils aux voyageurs du Ministère des affaires étrangères au regard en particulier de la situation sanitaire dans le pays de destination et des éventuelles restrictions en matière d’accès et de séjour.

L’accès au public des services municipaux est ouvert, les élus et les agents de la collectivité sont aussi à votre disposition au 05 53 68 63 54 ou par courriel mairie@serignac-gne.fr

Bien que les personnes inscrites au  registre nominatif communal des personnes âgées et handicapées isolées géré par le CCAS soit suivie, n’hésitez pas à nous contacter si vous êtes en difficulté : isolement, ravitaillement, repas…
Secrétariat de Mairie : 05.53.68.63.54 ou mairie@serignac-gne.fr

Attestation numérique de déplacement dérogatoire : cliquer ici pour générer le document

Attention aux fausses attestations numériques !

Ne vous fiez qu’au site du ministère de l’Intérieur et aux sites officiels qui redirigent vers la seule plateforme valable pour générer votre attestation en ligne.

Des exemplaires sont également à votre disposition, du lundi au vendredi, à la mairie de Sérignac-sur-Garonne. En cas de difficulté pour vous y rendre, merci de vous faire connaître auprès de l’accueil de la mairie.

 

Contacts utiles

Urgence-sécurité et écoute :

En cas de danger immédiat : 17
Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr)
Violences conjugales : 3919 (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr)
Plateforme nationale d’appui médico-psychologique pour tous les professionnels de santé : 0800 73 09 58 (n° vert)

Urgence pour ma santé ou celle de mes proches :

Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 :

  • Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation ;
  • Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j'appelle le SAMU (15) ou j'envoie un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114).


Informations :

Numéro vert : infos sur le Coronavirus COVID-19, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

Vous pouvez également vous tenir informé sur le compte du Gouvernement sur WhatsApp en enregistrant le numéro 07 55 53 12 12 au nom de Gouvernement puis en envoyant à ce contact un message sur l'application pour commencer la discussion.

Attention, la plateforme téléphonique et le bot WhatsApp ne dispensent pas de conseils médicaux

J’habite à l’étranger, qui appeler ?

L’Ambassade et consulat de votre lieu de résidence. Par ailleurs, le ministère met à jour régulièrement son site de conseils aux voyageurs.
Numéro vert : infos sur le Coronavirus COVID-19, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Pour plus d’informations sur le Coronavirus Covid-19 :
https://gouvernement.fr/info-coronavirus